Assurances pour les débutants : assurer vos véhicules de société

Dans cette troisième partie de notre série consacrée aux assurances pour entrepreneurs débutants, nous nous concentrons sur la façon d'assurer au mieux votre véhicule de société et celui de vos travailleurs. En effet, les véhicules de société représentent un investissement financier sérieux et méritent la meilleure protection.

Assurances pour les débutants : assurer vos véhicules de société

Un véhicule de société constitue un avantage extra-légal que vous pouvez prendre pour vous-même, en tant qu’indépendant, ou mettre à la disposition de vos travailleurs. Il est important que le véhicule de société soit utilisé à des fins d’entreprise. Ainsi, les employeurs peuvent obliger leurs travailleurs à n’utiliser ces véhicules que pendant les heures de travail.

Il ne suffit pas toujours d’assurer uniquement le véhicule de société. Il se peut que des couvertures supplémentaires soient nécessaires pour les conducteurs, le matériel professionnel et le transport de marchandises (CMR). Nous exposons pour vous les éléments les plus importants d’une bonne assurance de votre véhicule de société.

 

Assurance pour véhicule de société

L’assurance pour le véhicule de société comprend, en soi, trois éléments : la responsabilité civile, l’assurance omnium et l’assistance juridique.

La responsabilité civile est l’assurance responsabilité légalement obligatoire pour le véhicule. Ceci implique que, lorsque votre entreprise est tenue pour responsable d’un accident avec un véhicule de société, l’assurance indemnise les dommages corporels et matériels causés aux passagers et tiers concernés.

L’assurance omnium, en revanche, indemnise aussi les dommages subis par votre propre véhicule de société ou celui de votre travailleur en cas d’accident en tort. En dehors du dommage proprement dit, bon nombre d’autres aspects sont également couverts par une omnium. Citons notamment le vandalisme, l’explosion, le vol et l’incendie.

L’assurance assistance juridique se charge de l’aide juridique en cas de sinistres ou d’infractions routières. Pour les véhicules de société, cette assurance est importante parce que, en cas d’infractions ou d’accidents en tort, la responsabilité de l’entreprise peut être engagée.

Nous recommandons par conséquent de protéger votre véhicule de société au moyen d’une assurance omnium combinée à une assistance juridique. Ainsi, vous êtes certain d’éviter les soucis financiers en cas de coup dur.

Extensions de l'assurance pour véhicule de société

assurance conducteur

Ce qui fait surtout défaut, tant dans le cas d’une assurance responsabilité civile que dans celui de l’assurance omnium, c’est la couverture des dommages corporels personnels lors d’un accident en tort.

Cela signifie que lorsque vous êtes blessé et en tort, vous devrez supporter vous-même les frais médicaux qui ne sont pas remboursés par les mutualités.

Une assurance conducteur veille à la couverture de ces frais.

Assurance matériel

Le vol de matériel dans les véhicules de société reste un des phénomènes de vol les plus importants en Belgique. Bien souvent, les conséquences financières de ce phénomène ne sont pas non plus négligeables.

Ainsi, vous perdez très souvent du matériel précieux et, pendant quelques jours, vous n’êtes peut-être pas disponible pour les travaux à effectuer pour vos clients. En tant qu’indépendant, cela vous coûte une fortune.

Avec une assurance « Transport de marchandises par route effectué pour compte propre », vous pouvez couvrir le préjudice financier occasionné par le vol.

Vous remarquerez que, dans une assurance omnium, une couverture minimale est souvent prévue pour le vol. Cette couverture ne représente souvent que très peu de choses par rapport au matériel dans le véhicule. Avec l’assurance « Transport de marchandises par route effectué pour compte propre », vous déterminez donc vous-même la hauteur du capital assuré à des tarifs avantageux.

Assurance marchandises

Lorsque votre entreprise transporte des marchandises pour les clients, vous êtes contractuellement responsable de tout dommage occasionné aux marchandises entre la réception et la livraison des marchandises ou du retard de livraison. Cette responsabilité est fondée sur la convention CMR (convention relative au Contrat de transport international de marchandises par route).

La responsabilité du transporteur ou l’assurance CMR couvre la responsabilité du transporteur basée sur la convention.

Cette convention protège non seulement les marchandises mais aussi les transporteurs. Ainsi, le transporteur ne peut pas toujours être tenu pour responsable. Il existe des exceptions telles que les dommages imputables à un vice des marchandises en raison, par exemple, d’un conditionnement défectueux.

En tant que transporteur, vous devez aussi tenir compte du fait que toutes les marchandises n’ont pas une couverture standard dans le cadre d’une assurance CMR et que des extensions de la police sont possibles pour des éléments tels que la contamination, etc. C’est pourquoi il est toujours important de parcourir, avec votre courtier, toutes les formes de transport que vous effectuez. Ainsi, votre police ne souffrira d’aucune lacune et vous pourrez transporter vos marchandises l’esprit tranquille.

En savoir plus ?

Vous avez des questions sur votre flotte automobile ou souhaitez une extension pour vos véhicules de société. Complétez ici vos coordonnées et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Vous pouvez aussi nous contacter au 03/217.67.53 ou à l’adresse cpl@vanbreda.be

Lisez ici la partie 1 Assurances pour les débutants : la police responsabilité

Lisez ici la partie 2 Assurances pour les débutants : assurance accidents du travail

Jesse Mertens
Inscrivez-vous à notre newsletter.