Secteur IT : la guerre des talents passe aussi par un plan d’assurances en accord avec votre Duty of Care

Grâce à un package d'assurance bien structuré, vous pouvez, en tant qu'employeur, prendre soin de vos employés actuels et attirer les futurs . Dans le secteur IT, où la guerre des talents fait rage depuis des années, le Duty of Care, ce fameux devoir de diligence est crucial. Nous avons demandé à nos experts comment vous, en votre qualité d’employeur, pouvez trouver le bon équilibre.

Secteur IT : la guerre des talents passe aussi par un plan d’assurances en accord avec votre Duty of Care

Le Duty of Care implique, qu’en tant qu’employeur, êtes responsable de la sécurité et du bien-être de vos employés. C’est un concept qui revient souvent, par exemple, lorsqu’on assure des employés en voyage d’affaires, mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. En harmonisant correctement les différentes polices, vous pouvez, fournir un solide filet de sécurité et empêcher vos employés de tomber malencontreusement entre les mailles de celui-ci.  « Les employeurs assurent leurs employés contre les risques d’accident du travail et d’hospitalisation, mais ils peuvent aussi leur offrir une couverture assistance ou revenu garanti », explique Charlotte De Bruyn, Account Manager chez Vanbreda Risk & Benefits. « Comme employeur, vous veillez à ce que les assurances pension, accident et voyage de vos employés soient bien accordées les unes aux autres. Ainsi, le salarié en incapacité de travail peut éviter une baisse de revenus ou des frais additionnels. »

La guerre des talents

Dans les secteurs où les talents se font rares, le devoir de diligence qui incombe aux employeurs est apparu ces dernières années comme une obligation morale. Attirer les talents sur le marché du travail se révèle bien plus facile si vous pouvez offrir un package d’avantages équilibrés et attrayants, en ce compris les assurances. Selon Charlotte De Bruyn, ce constat est d’autant plus marqué dans le secteur des technologies de l’information. « Dans ce secteur, la célèbre guerre des talents fait rage depuis des années », dit-elle. « Développeurs , architectes, spécialistes des infrastructures, … sont très sollicités et ils en sont conscients. La rémunération et les avantages extra-légaux tels que les assurances de groupe et hospitalisation jouent un rôle crucial. »

Les risques dans le secteur IT

Comme tout secteur, l’informatique a ses particularités et cela accroît l’importance de certaines couvertures d’assurance. « Les entreprises IT sont généralement plus soucieuses d’attirer de bons profils », explique Christelle Bastogne, Account Manager chez Vanbreda Risk & Benefits. « Les assurances de groupe, assurance voyage de qualité et d’autres avantages jouent donc un rôle plus important. » Attention, cela ne veut pas dire pour autant que les couvertures telles responsabilités ou accidents du travail sont moins importantes. « Dans le secteur informatique, le nombre de sinistres en assurance reste assez limité, et ce en comparaison, entre autres, avec le secteur de la construction ou portuaire. Toutefois, malgré une sinistralité plus faible, une assurance responsabilité professionnelle adéquate aux besoins de l’entreprise peut être déterminante pour la continuité de celle-ci », explique Christelle Bastogne.

Le télétravail

Avant de déterminer une bonne stratégie de duty of care dans un secteur spécifique, il est important de garder un œil sur les évolutions actuelles dans ce secteur et de veiller en même temps à éviter toute lacune dans les couvertures offertes. « Pour le secteur informatique, le télétravail, par exemple, est devenu un sujet d’actualité », explique Christelle Bastogne. « Vous allez déposer vos enfants à l’école et êtes victime d’un accident de la route sur le chemin du retour vers la maison, est-ce couvert?  Nous aidons les employeurs à répondre à ces questions et vérifions que tout se déroule sans encombre. » D’ailleurs, lors de l’audit des polices nous veillons à ce qu’il n’y ait pas de double couverture. « Pour les sociétés informatiques qui disposent déjà d’une cyber-police, par exemple, nous nous assurons que cette couverture est parfaitement en ligne avec la police de responsabilités. »

Une solution conforme au marché

Afin d’estimer quelles solutions d’assurance sont conformes au marché pour une société en IT, les benchmarks sont une source d’information utile. Sur la base de données spécifiques au secteur, nous dressons un aperçu clair de ce qui se fait dans celui-ci. Ce qui donne à l’employeur un aperçu de la compétitivité de sa politique en matière de devoir de diligence (Duty of care) sur le marché. « Les benchmarks renforcent les conseils de bonne pratique sur le marché et permettent de vous distinguer dans votre rôle d’employeur par rapport à la concurrence dans cette quête de talents », souligne Charlotte De Bruyn. « Penser aux régimes d’assurance de groupe, aux polices d’assistance voyage, à la couverture excédent  et frais médicaux en cas d’accident du travail, à la couverture vie privée, etc. C’est notre devoir de courtier d’informer nos clients sur ces sujets et d’accorder nos violons sur ces différentes polices. »

Christelle Bastogne

Nous sommes là pour vous.

Des solutions ou conseils en assurances adaptés à votre entreprise vous intéressent ? Contactez christelle.bastogne@vanbreda.be.

Inscrivez-vous à notre newsletter.