Cyber survey 2017: est-ce que les entreprises belges sont bien protégées?

Le virus WannaCry, qui a contaminé des centaines de milliers d’entreprises dans le monde, a prouvé le mois dernier que le risque de cybercriminalité était bien réel. Dans notre Cyber survey 2017, nous avons interrogé plus de cent entreprises belges sur la manière dont elles se protègent contre les cybercriminels. Nous leur avons également demandé comment elles se préparaient à la nouvelle législation européenne sur la protection des données (RGPD).

Cyber survey 2017: est-ce que les entreprises belges sont bien protégées?

L’infographie suivante illustre les six conclusions principales de la Cyber Survey 2017:

infographie cyber

Prise de conscience

Il ressort de notre étude qu’une partie des entreprises interrogées a à l’heure actuelle clairement conscience des conséquences d’une protection insuffisante contre les cyberrisques. Elles mettent quotidiennement à jour leurs programmes antivirus (65%), sensibilisent leur personnel aux nouveaux cyberdangers (17,86%) et s’occupent activement de la mise en œuvre de processus dans le cadre de la législation européenne RGPD (23,64%).

Ne sous-estimez pas les dangers

Une autre partie sous-estime cependant fortement les dangers. Le fait que 11% des entreprises admettent avoir été l’an dernier victime d’un cybercrime prouve que le risque est imminent. Le fait que 58,93% des entreprises interrogées ne sensibilisent pas les membres de leur personnel aux cybermenaces croissantes et que 36,36% n’ont encore jamais entendu parler de la législation RGPD fait à cet égard réfléchir.

Nous sommes là pour vous.

Souhaitez-vous positionner gratuitement l’approche de la cybercriminalité dans votre organisation par rapport aux entreprises de notre enquête? Répondez à ces 15 questions et nous vous contacterons.

Vous avez encore des questions concernant une cyberassurance? Contactez-nous par e-mail via cybersecure@vanbreda.be ou par téléphone au 03 292 00 13.

Inscrivez-vous à notre newsletter.