Pourquoi un plan de prévention incendie judicieux est indispensable?

Si le plan de prevention incendie n' est pas legalement obligatoire, toute entreprise serait cependant bien avisee de l' avoir. En cas de catastrophe, il offre en effet la meilleure garantie pour assurer la continuité des activites a court terme. En synthese, disons que le plan de prevention incendie accroit enormement les chances de survie de votre entreprise.

Pourquoi un plan de prévention incendie judicieux est indispensable?

Contrairement aux idées reçues, on ne peut s’assurer contre tout. Recemment, l’ancien logement d’un ami est parti en fumée. L’assurance incendie obligatoire couvrira les dommages directs, tout comme les frais de location de l’appartement où sa mère doit séjourner à titre provisoire. Cependant, les photos et les souvenirs sont perdus à jamais. Le dommage émotionnel est énorme et ne peut être pris en charge par aucune assurance.

Les entreprises aussi se dotent de solutions d’assurances sur mesure contre les catastrophes. Mais clans leur cas, l’assurance incendie et l’assurance dommages ne sont pas obligatoires. Elles permettent pourtant de se couvrir contre les dégâts du feu et le manque à gagner éventuel pendant une certaine periode.

La reconstruction est un processus chronophage: il faut en moyenne 18 à 24 mois pour qu’une entreprise soit à nouveau opérationnelle à la suite d’un violent incendie. Ce délai peut provoquer des dommages indirects nettement plus profonds que les dégâts matériels proprement dits, notamment la perte de clients ou de parts de marché, mais aussi porter lourdement préjudice à la réputation. Aucune assurance ne couvre ces dommages, tout comme les dégâts émotionnels précités après un incendie dans la sphère privée.

Récemment, un client de Vanbreda était préoccupé par la continuité de son activité, précisément pour ces raisons. À peine une semaine après une catastrophe, l’un de ses concurrents avait perdu sa part de marché au profit de la concurrence. D’ou sa crainte: s’il subissait le même sort, il serait inutile de relancer l’activité puisque les clients passeraient chez la concurrence en un rien de temps.

Exigences du législateur et de l'assureur

La solution passe par un plan de prévention incendie judicieux. Celui­-ci est gratuit, mais sa plus-value est énorme: il exerce un impact positif sur les chances de survie de votre entreprise après une catastrophe.
Le plan s’articule en trois volets.

Il prête d’abord attention aux exigences légales en matière de prévention incendie. Le législateur demande d’établir les étapes nécessaires pour éviter au maximum la naissance ou la propagation d’un incendie. Si un incendie se déclare quand même, il faut garantir l’évacuation rapide du personnel. De même, les services de secours doivent être en mesure d’intervenir en toute sécurité.

Dans un deuxième temps, le plan de prévention incendie suit scrupuleusement les exigences de l’assureur incendie pour réduire le risque à un minimum. Il vise notamment le compartimentage du site d’exploitation afin que l’incendie puisse difficilement se propager. De même, il prône !’utilisation de matériaux de construction non combustibles, de moyens d’extinction suffisants, d’appareils de détection d’incendie et de sprinklers, ainsi que la certification régulière des installations électriques.

Ces exigences provoquent une réticence chez certains entrepreneurs. Ils se focalisent sur le coût de ces mesures, en estimant ne rien recevoir en retour. Tout au plus sont-ils prêts à respecter les demandes des pompiers. En outre, ils sont convaincus que la prévention incendie n’est pas de leur ressort, mais est plutôt l’affaire du conseiller en prévention.

Garantir la continuité de l'activité

Le troisième volet de ce plan, qui souligne !’importance de la continuité de l’activité, illustre la responsabilité de !’entrepreneur en matière de prévention incendie. Souvent, l’entrepreneur ne se penche pas sur le sujet au préalable, en l’absence d’incendie ou d’une autre catastrophe.

L’essentiel consiste a évaluer l’ampleur de risques spécifiques en tenant compte de certains paramètres comme le temps maximal de mise hors service. À titre d’exemple, si le délai de livraison d’une machine unique est de deux ans, il faut réfléchir en amont aux actions à entreprendre si cette machine venait à être détruite par un incendie. Il est en effet évident qu’attendre deux ans n’est pas envisageable.

Quels sont Jes “single points of failure” de votre entreprise? En d’autres termes, les maillons susceptibles de paralyser votre activité en cas de défaillance, comme une machine cruciale au sein de votre processus de production. Il importe que l’entrepreneur les connaisse et, en concertation avec plusieurs acteurs clés, élabore des scénarios pour maintenir le temps de mise hors service aussi court que possible.

En définitive, l’élaboration d’un plan de continuité de l’activité en amont permet d’identifier les points faibles de votre entreprise. Comment éviter qu’un élement devienne un “single point of failure”, c’est-à-dire un point faible? Si une catastrophe survient et l’affecte, le plan de continuité opérationnelle élaboré a l’avance vous indique comment réduire l’impact à un minimum.

Ce plan indique également que vous avez réfléchi à la façon de ne pas perdre la confiance de vos partenaires dans une telle situation. Le plan de communication élaboré doit servir de fil conducteur. Toute communication de crise qui n’a pas été élaborée et testée en amont provoque souvent davantage de dégâts (sur le plan de la confiance).

En quoi un plan de prévention incendie est-il un gage d'économies?

Bien étudié, un plan de prévention incendie procure également un autre avantage: la confiance de votre assureur. La confiance représente en effet un élément essentiel dans ce secteur. Plus vous prouvez que vous faites des efforts pour éviter un incendie, plus faible sera le tarif.

Plus élevée est la franchise, c’est-aà-dire les coûts pris en charge par une entreprise en cas de sinistre et pour lesquels l’assureur n’intervient pas, plus la prime que vous devez payer est faible. Naturellement, il est possible de prendre une série de mesures pour réduire à un minimum le risque d’incidents mineurs.

Un plan de prévention incendie adéquat et le choix du compartimentage portent indéniablement leurs fruits en cas d’incendie. À titre d’exemple, une entreprise a récemment évité des dégts beaucoup plus graves grâce au travail d’extinction des pompiers préparé à l’avance. En raison de la structure en béton et de la séparation adéquate entre l’entrepôt et la salle de production, ils étaient en effet éxposes à un risque minimum. Sans ces interventions, ils n’auraient certainement pas pris ce risque et l’incendie se serait propagé au reste du bâtiment.

Cela prouve qu’un plan de prévention incendie bien conçu favorise non seulement la sécurité de votre personnel, mais aussi la pérennité de votre entreprise. L’un de ses composants essentiels est le plan de continuité de l’activité, qui permet de recenser !es possibles risques résiduels au sein de votre entreprise.

Marc Marichal

Nous sommes là pour vous.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au +32 3 217 67 67 ou via info@vanbreda.be.

Inscrivez-vous à notre newsletter.