Contamination alimentaire et rappels de produits: le cauchemar de tout producteur

Imaginez la situation: votre entreprise livre du haché de bœuf à un fabricant de sauce bolognaise. Cette sauce bolognaise entre à son tour dans la fabrication de pizzas par une autre entreprise. Un consommateur achète une de ces pizzas dans son supermarché local et tombe malade. Après analyse, il semble que la sauce bolognaise ait été contaminée. Que va-t-il se passer?

Contamination alimentaire et rappels de produits: le cauchemar de tout producteur

La responsabilité de l’incident est imputée à votre entreprise, avec toutes les conséquences catastrophiques que cela comporte: baisse de votre chiffre d’affaires, votre nom traîné dans la boue par la presse, perte d’importants contrats. Pour couronner le tout, votre assurance RC Exploitation classique ne couvre pas ce risque professionnel.

Vous pouvez éviter ces situations cauchemardesques en souscrivant une assurance contamination de produits.

Quand un produit est-il contaminé?

Par « contamination », nous entendons la survenance d’un produit défaillant qui s’avère nuisible à la santé ou impropre à la consommation humaine, qu’il ait été livré ou non. L’assurance contamination intervient dès qu’apparaît un danger potentiel menaçant la santé publique.

La plupart des contaminations sont fortuites, causées par des substances extérieures (métal, verre), des produits chimiques (résidus de produits de nettoyage, huile), des germes pathogènes (salmonella, listéria) ou des erreurs d’étiquetage (très important pour les allergies).

Outre ces cas imprévus, les cas de contamination malveillante ou volontaire (imputables par ex. à un travailleur mécontent) ainsi que les chantages à la contamination sont couverts également.

Quels sont les frais qui sont remboursés?

Une assurance contamination transparente rembourse notamment les frais ci-dessous:
• les frais de rappel (engagés tant par l’assuré que par des tiers). Détail important: cette couverture est mondiale et peut être étendue aux unités de production situées à l’étranger;
• les frais de destruction;
• les frais de remplacement (frais engagés pour remplacer les produits rappelés par des produits équivalents);
• les frais de redistribution;
• le manque à gagner (perte de bénéfices brut de l’entreprise);
• les frais de réhabilitation (frais engagés pour rétablir l’image de marque, notamment des campagnes marketing);
• les frais liés au chantage (rançon);
• les honoraires des consultants et experts;
• les frais d’analyse.

Comment protéger mon entreprise contre les conséquences d’un rappel?

Vanbreda Risk & Benefits a analysé les différentes formules proposées sur le marché. Nous vous proposons une solution sur mesure adaptée à votre secteur. Lorsque vous souscrivez une assurance contamination séparée, le régime classique de la responsabilité civile (basé sur la faute, le dommage et la relation causale). Le dépassement d’une norme de santé publique suffit à justifier un rappel, sans égard à l’origine du dommage. Nos polices d’assurance contamination vont plus loin que ce qui est classiquement proposé sur le marché de l’assurance et vous offre les garanties les plus étendues. Les assurances responsabilité civile classiques excluent certains tableaux cliniques (listéria, salmonella, etc.). Dans notre assurance contamination, ces tableaux cliniques sont justement couverts. De plus, le montant de la prime et le taux de prime correspondant sont extrêmement concurrentiels.

Nous sommes là pour vous.

Souhaitez-vous en savoir plus sur l’assurance-contamination? Contactez-nous.

Inscrivez-vous à notre newsletter.