Vous vous êtes trompé de carburant: votre assurance couvre-t-elle les dommages à votre véhicule?

Depuis le 12 octobre, les différents types de carburant automobile arborent le même nom et le même symbole dans toute l'Union européenne. Selon les experts, ce changement nécessitera une sérieuse adaptation des conducteurs. Il n'est même pas exclu que ces nouvelles appellations amènent - certainement au début - les conducteurs à se tromper plus souvent de carburant. Les entreprises ont dès lors tout intérêt à sensibiliser leur personnel et peuvent obtenir auprès de Vanbreda des informations relatives aux conditions d'assurance de leur police d'assistance ou auto.

Vous vous êtes trompé de carburant: votre assurance couvre-t-elle les dommages à votre véhicule?

Toutes les stations-service actives au sein de l’Union européenne ont dû adopter les nouvelles appellations des carburants essence et diesel au 12 octobre au plus tard. L’essence 95 s’appelle désormais E10 tandis que l’essence 98 devient la E5. Le diesel est vendu sous le nom de B7 alors que le LPG garde son nom inchangé.

Erik Blankaerts, Deputy Director Product Management et expert en flottes automobiles chez Vanbreda Risk & Benefits: « Déjà sans ces changements de nom, de nombreux conducteurs se trompent chaque année de carburant au moment de faire le plein. Bien qu’une période de transition soit prévue durant laquelle les anciennes appellations et les nouveaux noms coexisteront, nous nous attendons à une augmentation du nombre d’erreurs de choix de carburant. »

La majorité des assurances assistance interviennent

La plupart des conducteurs ne se rendent compte de leur erreur que lorsqu’ils ont repris la route. Il est cependant essentiel, après avoir fait le plein d’un carburant inapproprié, de le pomper le plus rapidement possible du réservoir pour éviter tout dommage au véhicule.

La majorité des assurances assistance interviennent de sorte qu’un dépanneur puisse réparer ou remorquer le véhicule, voire pour mettre un véhicule de remplacement à disposition. De même, les polices d’assistance voyage prévoient en général aussi une intervention si vous vous trompez de carburant à l’étranger.

De nombreuses assurances auto interviennent aussi

Les frais sur votre véhicule découlant de votre erreur sont couverts par plusieurs assurances omnium. Certains assureurs n’endossent toutefois pas les conséquences financières de ce genre d’erreur, ou alors en partie uniquement. Ils ne proposent par exemple une intervention que si le conducteur a très peu roulé après s’être trompé de carburant.

Sensibilisez votre personnel et faites vérifier votre police

Mais même si votre assurance couvre totalement les erreurs de carburant, mieux vaut toujours prévenir que guérir selon Erik Blankaerts.

« Nous recommandons à nos clients de bien sensibiliser leur personnel au changement de noms et de symboles des différents types de carburant. Vous éviterez ainsi de nombreux dommages aux véhicules. »

Nous nous ferons un plaisir de vous procurer un complément d’information en cas de questions relatives à vos conditions d’assurance assistance et auto.

Nous sommes là pour vous.

Nous élaborons volontiers une police flotte en fonction des besoins de votre entreprise. Pour de plus amples informations, contactez-nous au numéro 03 217 55 07 ou par e-mail à l’adresse flotte@vanbreda.be.

Inscrivez-vous à notre newsletter.