Proteus et Vanbreda élaborent une police d'assurance pour les navires autonomes

Les navires autonomes représentent une part importante de l'avenir du secteur maritime. Mais, en même temps, ce phénomène est tellement nouveau qu'il n'existe pas encore de solutions sur le marché des assurances existant pour les risques encourus et provoqués par ces navires autonomes. Proteus Risk Solutions et Vanbreda Risk & Benefits sont parvenus à développer, en collaboration avec l'assureur MS Amlin, une police sur mesure pour le navire autonome Mahi One.

Video testimonial

Pieter-Jan Note

co-initiateur Projet Mahi

Consultez ici le témoignage vidéo >
VRB Spinner

Le projet Mahi est un projet privé de quatre amis ingénieurs qui ont eu l’idée de construire un navire autonome, sans équipage, qui traversera l’océan Atlantique. Au cours de cette traversée, le bateau recueillera des données atmosphériques et océanographiques, telles que la quantité d’oxygène dissous dans l’océan ou la salinité.

« La traversée d’un tel navire autonome n’a encore jamais été réalisée et cela entraîne des difficultés à trouver une bonne solution d’assurance », déclare un des co-initiateurs, Pieter-Jan Note.

Qui est responsable s’il n’y a pas de capitaine ?

Il n’est pas simple de prévoir une assurance pour les navires autonomes, car les produits d’assurances maritimes traditionnels n’ont pas encore pu être confrontés aux nouveaux aspects de la navigation autonome. Lors de la navigation autonome, le bateau est entièrement dirigé par un ordinateur et il n’y a pas de personne physique présente. La réglementation en matière de navigation est cependant ainsi faite que le capitaine d’un bateau peut être tenu responsable par exemple en cas de collision. Comme le bateau Mahi One n’a pas de capitaine à son bord, en cas de sinistre, on va évidemment se demander qui est responsable. Les assureurs n’ont pas encore trouvé de solution à cela dans leur propre offre actuelle.

Nos collègues de Proteus Risk Solutions, courtier en assurances maritimes en partie détenu par Vanbreda Risk & Benefits, se sont réunis avec les amis ingénieurs pour trouver des solutions ensemble. « Nous avons finalement consulté MS Amlin comme assureur car nous avons vu qu’ils avaient la même philosophie que Proteus », explique Kristof Olyslager, Marine Insurance Broker chez Proteus. « Ils se sont montrés prêts à nous aider à analyser les risques des navires autonomes et ainsi parvenir à une couverture adéquate. »

Solution d’assurance pour navires autonomes

Tant Proteus que Vanbreda Risk & Benefits sont tournés vers l’avenir et se penchent volontiers sur des projets novateurs. « Nous pensons que la navigation sans équipage et autonome est l’avenir », déclare Kristof Olyslager.

Proteus et Vanbreda vont aujourd’hui très loin dans la couverture de risques pour les navires autonomes. Ainsi, Proteus peut proposer des assurances maritimes traditionnelles comme l’assurance cargo ou l’assurance responsabilité. Avec Vanbreda, nous associons cela à une couverture cyberrisques et une assurance E&O. « Ensemble, nous pouvons donc prévoir une couverture sur mesure pour les navires autonomes », conclut Kristof Olyslager.

www.proteusrisksolutions.com

www.projectmahi.com

Inscrivez-vous à notre newsletter.