Risques de continuité dans le secteur agroalimentaire : la contamination (4/4)

Alors que par le passé, la plupart des risques d’activité survenaient au sein d’une entreprise, 90 % de ceux-ci sont aujourd’hui liés à des facteurs extérieurs. Cette tendance s’applique également aux entreprises agroalimentaires. Une assurance créée sur mesure en fonction des risques de votre entreprise combinée à un Business Continuity Plan (BCP) permet d’apporter une certaine couverture financière. Mais quels sont aujourd’hui les risques les plus probables qui guettent les entreprises agroalimentaires ?

Risques de continuité dans le secteur agroalimentaire : la contamination (4/4)

Ce mois-ci, nous vous présentons chaque semaine un risque susceptible d’avoir un impact significatif sur le fonctionnement de votre entreprise.  Après l’incendie, la cybercriminalité et le changement climatique, nous terminons notre série consacrée aux risques de continuité dans le secteur agroalimentaire avec la contamination. Comment protéger votre entreprise agroalimentaire contre l’impact d’une crise liée à une contamination ?

Quels sont les risques liés à la contamination dans le secteur agroalimentaire ?

Vous en avez sûrement déjà entendu parler dans les médias : un certain lot de haché est retiré des rayons des supermarchés et les consommateurs sont appelés à ramener la viande déjà achetée. Le haché peut par exemple avoir été contaminé par une bactérie de salmonelle. La contamination a seulement été découverte après la livraison de la viande dans les supermarchés.

Une contamination alimentaire constitue le pire cauchemar de toute entreprise agroalimentaire. Le risque de contamination existe en premier lieu pour les producteurs alimentaires, mais également pour les entreprises agroalimentaires et les distributeurs. La responsabilité qui pèse sur les épaules de votre entreprise dans ce type de situations est énorme.

Un produit contaminé qui est mis sur le marché peut tout d’abord constituer une menace considérable pour la santé publique. En outre, une crise liée à une contamination engendre automatiquement des coûts élevés. Déterminer le type de contamination, détecter et rappeler tous les produits livrés, répertorier les dommages causés par les produits déjà utilisés, protéger la réputation de l’entreprise au moyen d’une communication adaptée, etc. De plus, l’entreprise agroalimentaire doit faire face à une situation de manque à gagner étant donné que la production est temporairement suspendue et ses clients actuels sont susceptibles d’arrêter d’acheter ses produits. Une entreprise agroalimentaire doit avoir la tête sur les épaules pour pouvoir affronter la multitude de défis qui découlent d’une crise liée à une contamination.

Qu’en est-il s’il s’avère que la contamination n’était pas due à un accident ? Il est déjà arrivé que des criminels menacent une entreprise agroalimentaire d’empoisonner ses aliments si elle n’accepte pas de payer une somme d’argent.

Comment protéger votre entreprise contre les risques liés à une contamination ?

La contamination est intrinsèquement liée à l’hygiène et à la sécurité. Même si chaque entreprise met tout en oeuvre pour afficher une tolérance zéro en regard de la contamination, ce risque ne peut jamais être totalement écarté. Comment faire en sorte d’établir des restrictions (les plus strictes possible) liées à l’hygiène et à la sécurité ? Nous vous conseillons d’intégrer ces questions dans votre Business Continuity Plan (BCP) :

  • L’intégration d’un bon contrôle qualité est bien entendu primordiale. Des mesures préventives telles que la détection de métaux et le scanning ne peuvent pas faire défaut dans votre politique.
  • Nous recommandons également d’organiser des exercices table top recall à des intervalles réguliers afin de vérifier le bon fonctionnement de toutes les procédures d’urgence.
  • Enfin, il est également primordial de désigner un porte-parole qui se charge d’assurer les contacts avec le monde extérieur. Nous soulignons l’importance de la formation aux médias de cette personne. Lorsque votre entreprise est confrontée à une crise liée à une contamination et que les journalistes sonnent à votre porte, il est d’une importance capitale que votre porte-parole s’exprime de manière claire, univoque et adaptée sur les dommages et leurs conséquences. Votre approche de communication est déterminante pour la réputation de votre entreprise.

Quelle solution d'assurance protège votre entreprise agroalimentaire en cas de contamination ?

Une assurance rappel et contamination offre un filet de sécurité financière en vue de préserver le mieux possible le fonctionnement de votre entreprise en cas de crise liée à une contamination. Cette assurance spécialisée est un élément essentiel du paquet d’assurance de chaque entreprise du secteur alimentaire au vu des conséquences financières désastreuses qu’une contamination est susceptible d’occasionner.

D’une part, cette police offre un remboursement de tous les coûts nécessaires au retrait du marché des produits contaminés (= rappel). D’autre part, tous les frais propres sont également remboursés : le prix de revient des produits contaminés, les frais de destruction des produits contaminés, les frais de décontamination, le manque à gagner engendré par la diminution des ventes, etc. En cas de crise alimentaire de grande ampleur, la police d’assurance rappel et contamination constitue l’assurance vie incontournable pour une entreprise agroalimentaire.

Gerrit Mets

Nous sommes là pour vous.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations ? Vous êtes intéressé(e) par une solution d’assurance sur mesure pour votre entreprise ? Ou vous aimeriez recevoir gratuitement notre whitepaper sur le BCP ? Contactez-nous au 03 217 56 99 ou via recall@vanbreda.be.

Inscrivez-vous à notre newsletter.