Cybercrime : protégez votre entreprise de la hausse des cyberrisques

Aujourd'hui, chaque entreprise représente une cible pour les cybercriminels. Une pratique de plus en plus professionnelle, mais aussi plus audacieuse. C'est pourquoi il est essentiel de disposer d'une bonne protection contre la hausse des cyberrisques afin de garantir la continuité et la stabilité financière de votre entreprise.

Cyber­crime : pro­té­gez votre entre­prise de la hausse des cyberrisques

Remplissez vos coordonnées et téléchargez le document.

Consent 

Les entreprises qui veulent se couvrir contre la cybercriminalité peuvent faire appel à une cyberassurance. Cette assurance protège la santé numérique de votre entreprise via trois éléments : une ligne d’assistance, la couverture des dommages propres et la couverture des dommages aux tiers. Tom Van Britsom, cyberexpert chez Vanbreda Risk & Benefits, dissèque la cyberassurance.

Premiers secours en cas de cyberincidents

Une ligne d’assistance fait penser à un service de dépannage. Si votre véhicule tombe en panne sur la route, vous appelez la ligne d’assistance. Pour un cyberincident, c’est pareil : des spécialistes répondent à votre appel et vous aident à y faire face. « Ce sont des experts informatiques qui ont l’habitude des problèmes comme les ransowares », explique Tom Van Britsom, cyberexpert chez Vanbreda Risk & Benefits. « Ils peuvent aider les entreprises confrontées à cette situation en se fondant sur leur expérience. » Cependant, la ligne d’assistance ne se limite pas à une assistance en cas de crise ou à une assistance informatique. L’impact des cyberincidents s’étend en effet au-delà de l’aspect technique. Si votre site Web est piraté et que des informations sensibles se retrouvent sur la voie publique, vous avez aussi un problème juridique. « Vous devez prendre certaines mesures : informer les clients concernés, par exemple, contacter l’Autorité de protection des données, etc. », précise Tom Van Britsom. « La ligne d’assistance met les entreprises en contact avec des juristes qui les conseillent et qui leur expliquent exactement ce qu’ils doivent déclarer. » Enfin, la ligne d’assistance fournit une assistance en matière de relations publiques, pour veiller à ce que votre entreprise communique les bonnes informations, sans semer la panique ou la confusion.

Couverture des dommages propres

La résolution d’un cyberincident nécessite une assistance spécialisée. Une cyberpolice peut couvrir vos frais à ce niveau et ce, assez largement. La police intervient au niveau des honoraires des experts informatiques, mais notamment aussi de ceux des gestionnaires de crise, des juristes ou des experts en estimation des sinistres. En outre, la police couvre les pertes d’exploitation effectives et les frais de restauration des données. Tom Van Britsom établit la comparaison avec un incendie. « Si un bâtiment brûle, l’entreprise ne peut plus mener ses activités », explique-t-il. « L’assurance pertes d’exploitation après incendie couvre la période qui s’étend jusqu’à la reprise des activités. Un cyberincident est comme un incendie numérique. L’entreprise peut faire indemniser cette période d’arrêt via cette police. »

La comparaison tient-elle encore la route si l’entreprise est victime de cyberextorsion, par exemple avec le rançongiciel CryptoLocker ? De nombreuses entreprises veulent faire appel à leur cyberpolice lorsque des cybercriminels exigent une rançon en échange du déverrouillage de leurs fichiers. Tom Van Britsom renvoie à la portée des services de la ligne d’assistance. « Une cyberpolice dédommage aussi les rançons, mais c’est le dernier recours. Les experts de la ligne d’assistance reconnaissent des schémas récurrents dans le contact avec les cybercriminels et peuvent réagir de façon appropriée. »

En parallèle, une cyberpolice rembourse le cybervol et le piratage téléphonique et comporte encore quelques garanties administratives. Les entreprises qui engagent des frais d’enquête administrative par rapport au respect du RGPD peuvent faire appel à leur cyberpolice et même les amendes administratives sont assurables (au contraire des amendes pénales). Enfin, les frais de notification, par exemple pour informer les clients d’un cyberincident, relèvent de la couverture des dommages propres.

We Care = You Win

Dans ce livre blanc, nous approfondissons la hausse de ces cycberrisques :

  • Qu’est-ce qui rend votre entreprise vulnérable aux cybercriminels ?
  • Quelles sont les formes les plus courantes de cybercriminalité et comment pouvez-vous vous en prémunir ?
  • Comment une cyberassurance peut-elle constituer la pièce maîtresse de votre politique de sécurité IT ?
  • Quelles lignes d’assistance constituent une cyberassurance ?
TVB
Tom Van Britsom
CLI 150x150
Christophe Liekens
Senior Risk Solution Manager Liability & Financial Lines

Mes­sages liés

Cyber laptop

Cyber étude Van­bre­da : 21 % des cybe­rin­ci­dents en 2022 ont entraî­né des dom­mages supé­rieurs à 100 000 euros

Cyber & Fraude
13.02.2023

Les entreprises belges sont plus que jamais conscientes des risques numériques et voient la nécessité de s’en protéger par le biais d’une cyberassurance. Les chiffres des sinistres de notre portefeuille Cyber montrent également que les cyberincidents coûtent de plus en plus cher aux entreprises belges. En 2022, le coût total d’un incident sur cinq a dépassé 100 000 euros.

En savoir plus
En savoir plus sur Cyber étude Vanbreda : 21 % des cyberincidents en 2022 ont entraîné des dommages supérieurs à 100 000 euros
Cyber resized

Cyber Sur­vey Van­bre­da : 90 % des cybe­rin­frac­tions dues à une erreur humaine

Cyber & Fraude
17.03.2022

Les chiffres relatifs aux sinistres du cyberportefeuille du courtier en assurances Vanbreda Risk & Benefits montrent que 90 % des cyberinfractions commises dans les entreprises en 2021 sont dues à une erreur humaine. Plus que jamais, il convient de miser sur la prévention et de former les collaborateurs à reconnaître les attaques de phishing de plus en plus professionnelles.

En savoir plus
En savoir plus sur Cyber Survey Vanbreda : 90 % des cyberinfractions dues à une erreur humaine
Phishing as a service

Phi­shing : soyez vigi­lant et for­mez votre personnel

Cyber & Fraude
23.11.2021

Fini les fautes d’orthographe, les mises en page bizarres et les logos dépassés. Les phishers ont retenu la leçon et imitent désormais les sites web avec une telle perfection que même les spécialistes doivent y regarder à deux fois. Que peuvent faire les profanes ? « La sensibilisation et la formation sont les meilleurs moyens de couper l’herbe sous le pied des phishers », déclare Tom Van Britsom, cyberexpert chez Vanbreda Risk & Benefits. « Et avec notre nouveau service Phishing as a service, nous pouvons aider votre entreprise dans ce domaine. »

En savoir plus
En savoir plus sur Phishing : soyez vigilant et formez votre personnel
Burenhinder

Troubles de voi­si­nage : êtes-vous tou­jours cor­rec­te­ment assuré ?

Assurance responsabilité civile
26.10.2021

Depuis peu, les juges disposent d’un arsenal important de nouvelles mesures pour résoudre les litiges entre voisins et les conflits de voisinage. De tels conflits ont également des répercussions sur les preneurs d’assurance qui souhaitent couvrir ce risque. Robert Bernard, Senior Advisor chez Vanbreda Risk & Benefits, explique.

En savoir plus
En savoir plus sur Troubles de voisinage : êtes-vous toujours correctement assuré ?