Après seulement six mois, Dinna s’épanouit pleinement dans la gestion des sinistres.

Dinna a commencé à travailler chez Vanbreda il y a six mois, mais ses liens avec l’entreprise remontent à bien plus longtemps. Elle nous fait part de ses débuts chez Vanbreda, de la valeur de la diversité et de sa place au sein d’une équipe devenue comme une nouvelle famille.

Volledig Vanbreda 63 crop landscape

Dinna : Enfant, je passais souvent devant le bâtiment de Vanbreda. Avec mes parents, je le regardais les yeux écarquillés. Il y a quelques mois, alors que j’étais à la recherche d’un nouveau défi, je suis repassée devant avec mon père, qui m’a dit : « Ce bâtiment est là depuis si longtemps que ce doit être une entreprise très solide. » Et la stabilité, c’était exactement ce dont j’avais besoin. J’y ai réfléchi et, quelques mois plus tard, me voilà engagée.

Prendre un bon départ, c’est déjà faire la moitié du chemin. Comment se sont déroulées vos premières semaines chez Vanbreda ?

Dinna : J’ai d’abord posé ma candidature pour un poste dans le département maritime. Alors que la procédure touchait à sa fin, ce département allait faire l’objet d’une réorganisation, ce qui signifiait que le poste n’était plus disponible. Heureusement, les RH ne voulaient pas me laisser repartir sans rien et nous avons cherché ensemble une autre option : Claims Management Fleet and Transport. Six mois plus tard, je ne peux plus m’imaginer au sein d’une autre équipe. C’est comme si les RH avaient perçu mieux que moi ce qui pouvait me convenir.

Qu’est-ce qui est important pour vous chez un employeur ?

Dinna : Lorsque j’ai commencé à postuler, je n’avais que trois critères : la stabilité, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et la possibilité de porter le voile. La vie est déjà assez compliquée, donc je veux un employeur qui m’offre de la stabilité, afin que je n’aie pas à m’inquiéter pour mon emploi. S’il existe un job où j’ai la possibilité d’avoir une vie à côté de mon travail et où je peux être moi-même, c’est chez Vanbreda. 

Mon employeur doit m’accepter pour ce que j’ai dans la tête et pas sur la tête. Chez Vanbreda, le mot “voile” n’a jamais été prononcé. Dès le premier jour, j’ai été évaluée sur mes qualités.

Qu’est-ce qui fait de Vanbreda un employeur unique ?

Dinna : Le respect de votre vie privée. Dans mon service, ils vont très loin dans ce domaine. Ici, je n’ai pas le droit de faire des heures supplémentaires : ce n’est tout simplement pas toléré. Ils vérifient mes heures, mais pour s’assurer que je n’en fasse pas trop ! Lorsqu’ils constatent que je travaille trop, mon responsable intervient. Nous en cherchons ensemble la cause et, si nécessaire, on me retire des tâches pour les confier à quelqu’un d’autre.

Dans quelle mesure avez-vous l’assurance de pouvoir être vous-même au travail ?

Dinna : Entièrement. La diversité n’est pas qu’une valeur théorique : on la ressent vraiment dans la pratique. Elle a même été intégrée au règlement de travail : le racisme et les autres formes d’exclusion ne sont pas tolérés. Et cela se ressent. Dès le début, Vanbreda m’a évaluée sur mes qualités et pas sur ma tenue vestimentaire. Pour moi, c’est ça avoir l’assurance de pouvoir être soi-même.

Vous travaillez ici depuis 6 mois. Connaissez-vous déjà bien votre équipe ?

Dinna : C’est comme si je travaillais ici depuis 10 ans, tant je connais mes collègues de Fleet and Transport. Tous les membres de l’équipe ont des personnalités et des âges très différents, mais nous nous entendons très bien et chacun respecte les compétences et les connaissances des autres. Si vous avez les qualités requises pour le poste, l’équipe vous accueillera à bras ouverts. C’est aussi simple que cela.

Quand avez-vous su que vous aviez pris la bonne décision ?

Dinna : Pour le contenu de la fonction, cela m’a pris environ un mois. J’avais peur de commettre des erreurs, car dans mon emploi précédent, ce n’était absolument pas toléré. À un moment donné, mon manager est venu me dire que j’avais le droit de faire des erreurs, parce qu’ils étaient là pour les rattraper. Lorsque j’en ai pris conscience et que j’ai vraiment réalisé à quel point mes collègues étaient humains, tout s’est mis en place. Ici, vous n’êtes pas un numéro.

Qu’est-ce qui vous procure le plus de satisfaction ?

Dinna : Mon travail en lui-même. Est-il normal d’aimer son travail à ce point ? (rires) Chaque dossier est différent et à chaque fois, je peux chercher précisément ce qui s’est passé. C’est à la fois instructif et fascinant. Je me sens un peu comme une superwoman : tout va bien se passer, parce que je peux résoudre le problème de nos clients !

Pour quelles raisons encourageriez-vous un candidat à postuler chez Vanbreda ?

Dinna : Vanbreda est un lieu où l’on est valorisé non seulement en tant que professionnel, mais aussi en tant que personne. Ici, vous avez la possibilité de grandir et de vous développer. Le respect de la diversité, la culture d’entreprise soutenante et l’accent mis sur le bien-être des travailleurs font de Vanbreda une entreprise unique. Mon mari est également très fier de moi, ce qui n’est pas peu dire. Il ne cesse de s’étonner des avantages offerts par Vanbreda. Ce sont des choses que de nombreux travailleurs prennent pour acquises, mais que l’on est loin de trouver chez tous les employeurs.

À toutes les personnes de ma génération : arrêtez de passer d’emploi à l’autre. Chez Vanbreda, vous trouverez de la stabilité, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et un environnement où la diversité est respectée. C’est un employer chez qui vous pouvez vraiment vous sentir bien et vous épanouir, tant sur le plan professionnel que personnel.

Mes­sages liés

Volledig Vanbreda 55 crop landscape

Sofie et Riet res­tent fidèles à ce qu’elles sont au sein de leur ser­vice de ges­tion des sinistres.

Testimonial
29.11.2023

Il y a neuf ans, Sofie et Riet ont posé leur candidature pour un emploi chez Vanbreda Risk & Benefits. À l’époque, chacune recherchait quelque chose de différent : Riet était en quête de collégialité et Sofie d’un nouveau défi. Aujourd’hui, elles forment un duo solide au sein du département Claims Management ; elles guident les nouveaux engagés et entretiennent une belle amitié au travail et en dehors. On peut donc en conclure qu’elles ont toutes deux trouvé ce qu’elles cherchaient.

En savoir plus
En savoir plus sur Sofie et Riet restent fidèles à ce qu’elles sont au sein de leur service de gestion des sinistres.
Volledig Vanbreda 54 crop landscape

Mario et Lies se sentent par­fai­te­ment à l’aise chez Van­bre­da — en tant que couple et en tant que collègues

Testimonial
29.11.2023

Mario et Lies sont en couple depuis vingt ans et, depuis un an, ils sont également collègues chez Vanbreda. C’est en janvier 2022 que Lies a franchi le pas, encouragée par Mario. Huit mois plus tard, Mario lui a emboîté le pas. « Mario avait depuis longtemps une image positive de Vanbreda en tant qu’employeur. Les bonnes expériences que j’ai vécues ici n’ont fait que le confirmer », déclare Lies.

En savoir plus
En savoir plus sur Mario et Lies se sentent parfaitement à l’aise chez Vanbreda - en tant que couple et en tant que collègues