Mario et Lies se sentent parfaitement à l’aise chez Vanbreda - en tant que couple et en tant que collègues

Mario et Lies sont en couple depuis vingt ans et, depuis un an, ils sont également collègues chez Vanbreda. C’est en janvier 2022 que Lies a franchi le pas, encouragée par Mario. Huit mois plus tard, Mario lui a emboîté le pas. « Mario avait depuis longtemps une image positive de Vanbreda en tant qu’employeur. Les bonnes expériences que j’ai vécues ici n’ont fait que le confirmer », déclare Lies.

Volledig Vanbreda 54 crop landscape

Prendre un bon départ, c’est déjà faire la moitié du chemin. Comment se sont déroulées vos premières semaines chez Vanbreda ?

Lies : Je ne cherchais pas vraiment à changer d’emploi. Mais lorsque vous tombez sur une offre de Vanbreda, vous ne pouvez que vous renseigner. C’est aussi simple que cela. Au début, j’avais quelques réticences, mais j’étais déjà consciente des possibilités offertes par Vanbreda et des clients pour lesquels je pourrais travailler. Ma procédure d’embauche a pris un plus de temps, car j’avais toujours des doutes. Après avoir discuté avec mon manager actuel et écouté les paroles convaincantes de Mario, je me suis finalement lancée. Et je ne l’ai pas regretté.

Mario : J’ai suivi en septembre 2022. Je connaissais déjà la réputation d’employeur de Vanbreda grâce à mon expérience de chasseur de têtes dans le secteur des assurances. À cette époque, mes candidats me rapportaient régulièrement qu’ils y étaient bien accueillis et qu’ils notaient un important contraste avec d’autres entreprises. J’ai donc toujours eu une bonne image de Vanbreda. C’est pourquoi j’ai encouragé Lies à poser sa candidature. C’était une très belle opportunité et, à mon avis, une évolution positive pour sa carrière.

Pourquoi n’avez-vous pas postulé vous-même plus tôt ?

Mario : Tant que je travaillais comme chasseur de têtes, la déontologie m’en empêchait. La distance a également constitué un frein, car nous habitons à Saint-Trond, c’est-à-dire à environ 100 km d’Anvers. Lorsque ce problème a partiellement disparu avec les possibilités de télétravail, je n’avais plus d’excuses et les choses se sont enchaînées très rapidement. J’ai rencontré un collègue de Lies à l’occasion d’une journée des familles organisée par Vanbreda et nous avons parlé d’un éventuel poste pour moi. Deux semaines plus tard, tout était réglé.

Comment dissociez-vous vie professionnelle et vie privée ?

Mario : Au travail, tout se passe très bien. Nous travaillons pour des clients différents et ne venons, en général, pas les mêmes jours au bureau. Nous avons un seul client pour en commun, mais il ne sait pas que nous sommes mariés, car cela n’a aucun lien avec notre travail.

Lies : Parfois, nous rentrons séparément en voiture et nous nous appelons pendant le trajet pour discuter. Ne pas parler du boulot à la maison est, par contre, beaucoup plus difficile. À table, nous avons tendance à continuer à parler d’assurances, ce qui, curieusement, n’intéresse pas nos enfants. Nous apprécions particulièrement le fait de nous comprendre et de partager ce centre d’intérêt.

Qu’est-ce qui rend Vanbreda unique en tant qu’employeur ?

Lies : L’esprit chaleureux. Le service que nous offrons à nos clients, nous le recevons également de nos équipes de support. C’est ce respect mutuel et cette volonté d’entraide qui font la spécificité de Vanbreda. Je l’ai ressenti dès l’étape de la postulation. Par exemple, je souffre d’une maladie chronique. Nous en avons discuté dès le début pour voir comment il était possible d’en tenir compte. Finalement, je ne travaille pas le mercredi et mon responsable y veille personnellement. Mes supérieurs hiérarchiques m’aident à tenir ma santé à l’œil.

Mario : J’ai un autre exemple. Personnellement, je souffre régulièrement d’une hernie discale. La voiture provisoire qui m’a été attribuée au cours des premiers mois (en attendant ma voiture définitive) était assez basse, ce qui me donnait mal au dos lorsque je conduisais. J’ai envoyé un courriel pour demander s’il était possible de trouver une alternative et le jour même, je suis rentré chez moi dans un autre véhicule. Cela faisait moins de deux mois que je travaillais dans l’entreprise, mais mon employeur m’a bien aidé. 

Resterez-vous chez Vanbreda jusqu’à la retraite ?

Tous deux sont déterminés : Nous en sommes convaincus.

Lies : Vanbreda représentait une évolution de carrière évidente pour moi. Aujourd’hui, je désire surtout me concentrer sur mon évolution en interne. Vanbreda offre de nombreuses possibilités d’évolution pour façonner sa carrière, relever de nouveaux défis et se spécialiser. Je ne vois donc pas pourquoi je me tournerais vers un autre employeur.

Mario : Nous travaillons pour le plus grand courtier de Belgique. Dans le domaine de l’assurance, c’est vraiment une entreprise idéale pour nous.

Nous l’avons toujours dit : nous avons commencé notre carrière ensemble dans le secteur des assurances et nous la finirons ensemble chez Vanbreda.

Dans quelle mesure pouvez-vous être totalement vous-même au travail ?

Lies : À 100 %. Dès le premier jour, j’ai ressenti une grande confiance de la part de mon responsable et c’est ce que je recherchais. Cela confirme que le côté humain du collaborateur est pris en compte : nous avons la liberté d’organiser notre travail. Il n’y a pas de micromanagement, ce qui me permet d’être entièrement moi-même et de faire les choses à ma manière.

Mario : Je suis sûr que beaucoup de gens sont très différents au travail et en famille. Ce n’est pas notre cas. Mon supérieur m’a dit l’autre jour que je m’étais adapté très rapidement à Vanbreda. Évidemment, puisqu’il me suffit de rester moi-même.

Pour quelles raisons encourageriez-vous un candidat à postuler chez Vanbreda ?

Mario : Vanbreda est un employeur chaleureux. Vous pouvez appeler le CEO par son prénom. Il s’agit, à l’origine, d’une entreprise familiale, ce qui transparaît encore aujourd’hui dans l’ensemble de l’organisation. En outre, je pense que peu d’employeurs offrent un meilleur package salarial à leurs collaborateurs. Car oui, la charge de travail est importante, mais vous recevez aussi beaucoup en retour.

Lies : Ce que nous trouvions important en début de carrière ne l’est plus forcément aujourd’hui. Par exemple, la possibilité d’intégrer sa vie professionnelle dans sa vie privée plutôt que l’inverse. Vanbreda offre un excellent équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Je pense que c’est même un piège pour les jeunes diplômés, parce qu’ils ne réalisent pas à quel point ils sont bien ici. Il arrive parfois qu’ils changent d’employeur, mais souhaitent revenir peu de temps après.

Mario : Si vous cherchez un employeur dans le secteur des assurances qui vous offre toutes les possibilités et spécialisations, optez pour Vanbreda.

Lies : C’est un super employeur, qui crée un environnement chaleureux et prend en compte la personne, tout en restant très épanouissant et stimulant.

Mes­sages liés

Volledig Vanbreda 55 crop landscape

Sofie et Riet res­tent fidèles à ce qu’elles sont au sein de leur ser­vice de ges­tion des sinistres.

Testimonial
29.11.2023

Il y a neuf ans, Sofie et Riet ont posé leur candidature pour un emploi chez Vanbreda Risk & Benefits. À l’époque, chacune recherchait quelque chose de différent : Riet était en quête de collégialité et Sofie d’un nouveau défi. Aujourd’hui, elles forment un duo solide au sein du département Claims Management ; elles guident les nouveaux engagés et entretiennent une belle amitié au travail et en dehors. On peut donc en conclure qu’elles ont toutes deux trouvé ce qu’elles cherchaient.

En savoir plus
En savoir plus sur Sofie et Riet restent fidèles à ce qu’elles sont au sein de leur service de gestion des sinistres.
Volledig Vanbreda 63 crop landscape

Après seule­ment six mois, Din­na s’épanouit plei­ne­ment dans la ges­tion des sinistres.

Testimonial
29.11.2023

Dinna a commencé à travailler chez Vanbreda il y a six mois, mais ses liens avec l’entreprise remontent à bien plus longtemps. Elle nous fait part de ses débuts chez Vanbreda, de la valeur de la diversité et de sa place au sein d’une équipe devenue comme une nouvelle famille.

En savoir plus
En savoir plus sur Après seulement six mois, Dinna s’épanouit pleinement dans la gestion des sinistres.